La Plume de l’Ange Eps7. Détachement et Perfection

Parfois, en écoutant le silence, une voix se fait entendre… Inspirez et laissez-vous guider…

« Parfois, tu as l’impression d’avoir traversé un tourbillon, d’être passé à la centrifugeuse et d’en ressortir transformé.

Parfois, ta réalité semble se modifier brutalement… comme si tu ressortais d’un rêve. Il se peut que tu te sentes désarçonné.

Surtout ne te juge pas, cela arrive lorsqu’une croyance s’évapore. En vérité, lorsque des êtres ou des situations s’effacent, c’est que tu as compris. La route s’éclaire peu à peu au fil des compréhensions.

A quoi bon laisser les roulettes sur le vélo d’un enfant lorsqu’il a appris à pédaler et à conserver son équilibre ?

Il en est de même dans l’esprit. Il nous arrive de rester attachés à une situation, à une certaine « configuration » de notre vision car elle nous rassure.

Les premiers pas dans le nouveau monde, sans filet, sont souvent timides mais l’on finit par comprendre que ces chaînes qui gisent désormais au sol nous empêchaient d’avancer, tout simplement.

Il s’agit alors de retrouver son rythme de croisière. Si tu te sens choqué par les événements, n’oublie pas qu’ils sont en mouvement, que tout est impermanent et appelle moi. Je suis toujours là pour veiller au grain… Ton cœur est ton refuge mais il est aussi ta tour de contrôle. Chaque vibration que tu émets est entendue à 100%.

N’oublie pas que tout est parfait. Que lorsqu’une chose disparaît, une encore meilleure est prête à apparaître. Pratiquer le détachement, c’est aussi accepter d’être ignorant car notre conscience en tant qu’être incarnés ne nous permet pas de voir les situations dans leur ensemble.

N’oublie jamais que la vie est un rêve, une pure création de l’esprit, façonnée par notre conditionnement. Aime le bon comme le mauvais puis lâche-le. C’était une expérience… Il ne s’agit pas de se complaire dans le malheur, mais d’accepter que chaque chose qui arrive est le produit direct de ce que tu émets, consciemment ou non. Un peu comme un scanner.

N’aie pas peur de lâcher prise. Tu ne peux pas tomber car je serai là pour te tirer vers le haut lorsque tu auras décidé de faire le grand saut.

Imagine que je suis ton parachute.

En vérité, dès que tu lâches prise avec un comportement, une situation toxique, tu crées un espace très vaste qui ne demande qu’à être rempli de lumière. Vas-y sans crainte, fonce.

Tu verras comme c’est bon de voler de ses propres ailes… On se sent léger, plein de vitalité !

Essaie, juste une fois… tu me raconteras… »

 

Un Ange qui passait par là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *